Nous soutenir

Événement :L’extractivisme: Modèle toxique et voies de sortie

Le diagnostic est imparable, notre modèle économique basé sur l’extractivisme et la consommation effrénée de combustibles fossiles et autres ressources minières au quotidien, nous a mené au pire défi que l’humanité n’a jamais rencontré : la crise climatique. L’extraction des ressources naturelles dans le but de les vendre sur les marchés internationaux, la croissance économique, la compétitivité, etc. font que l’extractivisme, un procédé meurtrier pour la planète et les peuples, continue d’être utilisé.

Pourtant, l’urgence écologique exige de profonds changements sociétales, économiques, juridiques, etc. ainsi qu’une vaste mobilisation citoyenne, ici et ailleurs, pour réaliser une transition énergétique afin de reconstruire des modes de vie viables. Une fois l’évidence admise, comment sortir de ce modèle extractiviste qui entraîne la destruction d’écosystèmes, aggrave le réchauffement climatique et engendre de profondes inégalités? Quelles voies emprunter pour renouer avec un rapport plus humain au territoire et amorcer une véritable transition écologique?

Avec :

Luc Bouthillier, professeur titulaire
du département des sciences du bois
et de la forêt de l’Université Laval

Roger Rashi, membre du comité de coordination
du Front Commun pour la Transition énergétique

RaphaëL Langevin, chercheur associé
à l’IRIS et économiste de la
santé à l’Institut national d’excellence
en santé et de services sociaux (INESSS)
et au centre de recherche du CHU de
Québec (CRCHUQ)

Diana potes, professeure à l’Université
Antonio José Camacho, Colombie

L’animation sera assurée par
Alice-Anne Simard, directrice
de Eau Secours.

En collaboration avec Front Commun pour la transition énergétique et Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL). 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail