Nous soutenir
Actualité

QUE SIGNIFIE « TROP TARD » POUR LE CLIMAT ?

QUE SIGNIFIE « TROP TARD » POUR LE CLIMAT ?

« Adoptée en 1992, la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a entre autres comme objectif d’éviter «  toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique » (Nations Unies, 1992)(1). Pour informer décideur.euse.s et citoyen.ne.s de ces risques, des données aussi fiables que possible sont requises. Il faut donc quantifier les effets biogéophysiques que le réchauffement planétaire induit et induira, par exemple la montée du niveau des océans, et déterminer si certains phénomènes peuvent devenir irréversibles. Or, si les liens entre émissions de GES et réchauffement sont bien établis et les tendances globales bien connues, la variabilité naturelle du climat masque l’évolution des processus et limite les prévisions. D’autres incertitudes viennent d’un manque de connaissance détaillée des mécanismes biogéophysiques en cours et de la nécessité d’inclure dans les modèles divers scénarios hypothétiques d’émissions anthropiques. »

La suite de l’article à lire sur Le climatoscope.

FacebooktwitterredditpinterestlinkedinmailFacebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Étiquettes: , ,