Nous soutenir
Actualité

Les oligarchies financières détiennent le pouvoir, pas le ministre de l’Ecologie»

Les oligarchies financières détiennent le pouvoir, pas le ministre de l’Ecologie»

Pour le sociologue et altermondialiste suisse, la démission de Nicolas Hulot illustre la faiblesse des institutions démocratiques face au capitalisme financier globalisé. Une absence de contre-pouvoir qui entraîne mépris du bien commun et destruction progressive de la planète et de la biodiversité. La suite sur le site du journal Libération.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Étiquettes: ,