Nous soutenir
Actualité

Communiqué de presse | Au Québec, mange-t-on des OGM trois fois par jours?

Communiqué de presse | Au Québec, mange-t-on des OGM trois fois par jours?

Québec, 25 avril 2016 — Les AmiEs de la Terre de Québec sont heureuses et heureux de s’associer à la campagne Exigez l’étiquetage!, lancée par Vigilance OGM le lundi 18 avril dernier. Cette campagne en faveur de l’étiquetage obligatoire des organismes génétiquement modifiés (OGM) au Québec bénéficie déjà de l’appui de nombreux acteurs du monde de l’agriculture et de l’agroalimentaire.

La campagne s’inscrit dans le mouvement nord-américain en faveur de l’étiquetage des OGM et, plus largement, dans le mouvement mondial en faveur d’une agriculture plus locale et écologique. Elle permettra aux QuébécoiSEs de revendiquer le droit de savoir ce qui se trouve dans leur assiette et de contribuer à faire du Québec la première province au Canada et le deuxième territoire en Amérique du Nord (après le Vermont) à obtenir l’étiquetage obligatoire des OGM. Pour plus de détails et pour passer à l’action.

M. Normand Laprise, le renommé chef du restaurant Le Toqué, est porte-parole de la campagne. « Depuis mes débuts en tant que chef, la traçabilité et la transparence ont toujours été des éléments de première importance pour moi » raconte-t-il. « Présentement le consommateur achète les yeux bandés. », affirme M. Laprise, « L’accès à l’information permet de choisir et de soutenir les producteurs et les produits qui concordent avec nos valeurs et d’encourager la production locale. Nous devons rapprocher les consommateurs des agriculteurs. »

La campagne est élaborée par Vigilance OGM et ses membres, dont font partie les AmiEs de la Terre de Québec. Elle sera appuyée par une multitude d’organisations issues de divers milieux.

À propos des AmiEs de la Terre de Québec
Les AmiEs de la Terre de Québec (ATQ) s’inscrivent dans le mouvement citoyen pour la transition vers une société écologiste. C’est par la défense collective des droits et l’éducation populaire autonome que les ATQ s’acquittent de cette mission. Fort de ses 1700 membres et sympathisantEs, l’organisme fait partie d’un réseau soutenu par la base et présent dans 77 pays.

À propos de Vigilance OGM
Vigilance OGM est formé de groupes et d’individus provenant de divers horizons : paysans, environnementalistes, consommateurs, syndicats, citoyenNEs, touTEs préoccupéEs par ce que l’on met quotidiennement dans notre assiette et par l’impact des modes de production sur la santé humaine et environnementale. Vigilance OGM vise à regrouper touTEs les opposantEs aux organismes génétiquement modifiés (OGM) afin de créer un solide réseau entre les différents groupes et ainsi travailler de concert dans le cadre de certaines campagnes. Ce réseau facilite particulièrement l’échange d’information et coordonne des actions pour un avenir sans OGM.

– 30 –

Renseignements
Marie-Neige Besner
chargée des communication
Vigilance OGM
514.264.7956 | communication@vigilanceogm.org

Ariane Gagnon-Légaré
organisatrice communautaire | dossiers agriculture et alimentation
AmiEs de la Terre de Québec
418.524.2744 | agriculture@atquebec.org

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail