Nous soutenir
Actualité

Électrohypersensibilité et droits de la personne

Électrohypersensibilité et droits de la personne

Pour toutes les personnes concernées par la problématique de l’hypersensibilité environnementale : électrohypersensibilité (EHS) et chimicosensibilité (ou sensibilité chimique multiple, SCM). Étant donné la reconnaissance de ces handicaps par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) du Québec, les personnes qui ont un diagnostic d’EHS ou de SCM ont une opportunité, à travers leurs demandes d’accommodement et leurs plaintes (individuelles ou collectives) à la Commission, de faire progresser la reconnaissance de cette condition par différentes instances publiques ou privées.

Vous trouverez sur le site de la Fondation Air et Vie, le Guide d’accommodements de la Commission ainsi qu’un article qui couvre les sujets suivants: reconnaissance du handicap de l’hypersensibilité environnementale par la
Commission; l’accommodement : une obligation légale; le processus de plainte; la tenue d’un registre des plaintes adressées non seulement à la CDPDJ, mais aussi à l’Ombudsman, le MSSS, Hydro-Québec, la Régie de l’énergie, etc.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail