Nous soutenir
Actualité

15 000 Québécois-ses pour la consignation des bouteilles de la SAQ et le tri à la source du verre

15 000 Québécois-ses pour la consignation des bouteilles de la SAQ et le tri à la source du verre

Québec, le 18 mars 2015 — Les citoyens fondateurs de l’OPÉRATION VERRE VERT de Racine ainsi que les membres des comités VERRE VERT de Québec, de Sherbrooke, de Drummondville et de Montréal ont remis aujourd’hui aux membres de l’Assemblée nationale du Québec une pétition totalisant plus de 15 000 signatures de Québécoises et Québécois qui désirent la mise en place d’une consigne sur les bouteilles provenant de la SAQ. Les membres de l’OPÉRATION VERRE VERT demandent maintenant au ministre des Finances Carlos Leitão d’appuyer le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, dans ses démarches pour la modernisation du système de consignation. Le groupe citoyen veut aussi que tout le verre au Québec soit trié à la source pour qu’il soit recyclé à 100 %.

Il existe plusieurs avantages écologiques et économiques liés au TRI À LA SOURCE DU VERRE, dont :
1. L’élimination de la contamination du papier-carton, des plastiques et des métaux non ferreux, donc l’augmentation de la valeur de revente de toutes ces matières, y compris le verre;

2. La diminution des bris des équipements des centres de tri. Cela aurait comme conséquence l’amélioration de la performance de ces centres;

3. La diminution des blessures des travailleurs en centre de tri, donc la diminution des coûts de CSST;

4. L’élimination de milliers de tonnes de verre contaminé qui sert actuellement de matériel de recouvrement dans les lieux d’enfouissement;

5. La contribution au développement d’entreprises spécialisées en production de produits de verre, grâce à l’accès facile à la matière pure;

6. Une importante diminution de l’émission des gaz à effet de serre (GES) grâce à l’augmentation du recyclage du verre en verre;

7. Une avenue de financement possible pour des organismes communautaires;

8. La création d’emplois au Québec.
Parmi les provinces qui ont mis en place un système de consignation sur les bouteilles d’alcool faites en verre, l’Ontario et particulièrement la Nouvelle-Écosse sont des modèles à suivre. « Les systèmes de consignation en Ontario et en Nouvelle-Écosse créent des emplois et les importants profits générés sont redistribués pour soutenir des organismes à vocation sociale. En Ontario, depuis l’implantation du système, ils ont économisé 40 millions de dollars! », affirme Jean-Claude Thibault, porte-parole de l’Opération Verre-Vert.
Le Québec et le Manitoba sont les seules provinces canadiennes qui n’ont pas de consigne sur les contenants de boisson en verre. Pourtant, selon un récent sondage, 89 % des Québécois-ses rapporteraient leurs contenants si la consigne était ainsi élargie aux bouteilles de vin et aux bouteilles d’eau.

À propos de l’Opération Verre-Vert
L’OPÉRATION VERRE VERT est une initiative de citoyens de Racine. Elle est maintenant composée de quatre comités actifs dans les régions de Québec, Drummondville, Sherbrooke et de Montréal. Nous revendiquons le maintien et l’élargissement de la consigne afin que 100 % du verre soit recyclé.

— 30 —

Sources :
Comité VERRE VERT Sherbrooke :
Porte-parole, Jean-Claude Thibault, 450 532-3764 (résidence) ou 819 919-3764 (cellulaire)

Comité VERRE VERT Québec ,
Porte-parole, Estelle Richard, 418 524-2744 (bureau)

 

Visionner le vidéo du point de presse

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagged: