Nous soutenir
Actualité

Opération Verre-Vert

Opération Verre-Vert

Lors de l’Assemblée générale annuelle du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED), un citoyen de la ville de Racine, M. Thibault, est venu nous présenter une action intitulée l’Opération Verre-Vert. Celle-ci a eu lieu au mois de mars 2014 et avait comme but de réclamer l’élargissement de la consigne aux bouteilles vendues par la SAQ. Cette action était une réponse à la crise du verre qui sévit au Québec depuis la fermeture de l’usine Klareco en 2013. En effet, le verre issu de la collecte sélective s’empile dans les centres de tri depuis lors car il est de trop mauvaise qualité pour trouver des acheteurs potentiels : mis dans le même bac que les autres matières (papier, carton, métal, plastique), le verre se brise et se contamine à leur contact. Or, la SAQ met en marché 80 % des contenants de boisson en verre non consignés se trouvant dans le bac de récupération, et ne désir pas chercher de solutions autres que celle du bac bleu. Pour ébranler les colonnes du temple, M. Thibault sollicitait les membres du FCQGED pour un appui à une action similaire, mais à l’échelle de la province. Cette proposition a été adoptée par les membres présents qui eux, proposaient une action à l’automne. Il était clair, dès lors, que les ATQ seraient porteurs de l’action pour la ville de Québec.
Ainsi, dès le mois de septembre, des rencontres provinciales entre des groupes de Montréal, Drummondville, Québec et Sherbrooke se sont tenues. Nous, avons décidé d’organiser une opération Verre-Vert à la mi-octobre sous forme de points de presse simultanés dans les quatre villes où nous avions des groupes prêts à participer. D’une part, nous voulions dénoncer la quasi absence de recyclage du verre au Québec, les lacunes de notre système de gestion des matières résiduelles, et dénoncer la fermeture totale de la SAQ à revoir ses pratiques. D’autre part, nous voulions déboulonner les arguments fallacieux brandis par notre société d’état pour rejeter catégoriquement le système de consigne et proposer une solution à la crise du verre actuelle : consigner les bouteilles! Pour ce faire, les quatre opérations Verre-Vert se sont déroulées en même temps à Sherbrooke, Drummondville, Montréal et Québec le mardi 28 octobre à 10h30 devant des succursales de la SAQ. Nous avons alors fait un appel aux citoyennes et citoyens de toute la province pour qu’elles et ils commencent à rapporter leurs bouteilles en disant aux employéEs qu’ils posent ce geste car ils et elles aimeraient voir s’instaurer une consigne sur les bouteilles. De plus, nous suggérions aux gens de se prendre en photo avec leurs bouteilles devant la SAQ et de la partager avec nous sur la page facebook de l’opération. Nous avons d’ailleurs nous même posé le geste de rapporter des caisses de bouteilles.

Afin d’étendre la portée de notre action, nous avons aussi organisé l’envoi de 125 bouteilles de vin vides à tous les députés de l’Assemblée nationale. Ces bouteilles contenaient un message qui exposait nos arguments pour la consignation des bouteilles de la SAQ. Des dizaines de journalistes se sont déplacéEs pour les points de presse, ce qui a permis une couverture médiatique d’envergure avec 42 articles de journaux ou sur le web, entrevues télé, entrevues radios qui ont été diffusés. En plus des articles qui portaient sur le sujet et qui nommaient les AmiEs de la Terre de Québec (ATQ), la porte-parole des ATQ a, été invité au téléjournal de Radio-Canada et à l’émission de radio Québec 12-30 de Radio-Canada.

Grâce à l’attention que les médias ont portée à notre action, les dirigeants concernés n’ont pas eu le choix de se positionner sur le dossier. Ainsi, le ministre de l’environnement David Heurtel s’est dit ouvert à la consigne et le ministre des finances Carlos Leitao lui a emboité le pas. Deux semaines après nos actions, le ministre Heurtel a annoncé la formation d’un comité conseil sur les matières résiduelles. Ce comité a entre autres comme mandat de faire des recommandations pour la modernisation du système de consignation. Un des membres du comité est Karel Ménard, directeur du FCQGED, qui était un de nos portes paroles du groupe de Montréal!
Au mois de décembre, les membres du comité provincial de l’Opération ont décidé de lancer une pétition sur le site internet de l’Assemblée Nationale revendiquant la consigne des bouteilles de la SAQ. L’objectif est d’obtenir 15 000 signatures.
Toute cette action s’est faite en équipe avec des membres des ATQ impliquéEs sur le dossier zéro déchet et en collaboration avec les différents acteurs et actrices du mouvement dans les trois autres villes participantes.

 

Revue de presse complète – Opération Verre-Vert

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Tagged: